Crédit photo : Stephen Lim

Diya Lim

Mississauga (Ontario[Centre-Sud]) L5H 4C9

Née à l’île Maurice et vivant au Canada depuis 18 ans, Diya Lim est surtout connue pour avoir écrit la série Amandine, populaire
chez les enfants de moins de 10 ans. C’est en 2011 que la petite cuisinière est arrivée par l’encre sur les pages de l’auteure qui adresse ensuite son manuscrit Amandine adore la cuisine ! à la maison d’édition Dominique et compagnie. Le comité de lecture, ébloui, lui consacre le Prix littéraire Henriette-Major. C’est le
début d’une relation qui perdure. Diya Lim publie également des livres estinés aux jeunes chez Les Édiitions L’Interligne. Si écrire pour les
enfants la rend extrêmement heureuse, Diya Lim aime aussi aller à leur
rencontre dans les Salons du livre et les écoles un peu partout au Canada. Elle
croit fermement que l’éducation qui encourage l’imagination est l’un des plus
beaux cadeaux qu’une génération puisse offrir à celle qui la suit.

Ayant occupé le poste de réviseure (langue française) à la Direction des communications du ministère de l’Éducation de l’Ontario et participé à l’édition de guides pédagogiques et programmes-cadres du curriculum, cette écrivaine reste une admiratrice du travail des pédagogues.

Diya Lim est membre de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français, de Réviseurs Canada et du Réseau des traducteurs et traductrices en éducation. Elle est titulaire d’une Maîtrise de Sciences de Gestion (MSG) de l’Université d’Orléans (France).


Site web http://diyalim.com

Prix et distinctions

Larouspiol suivi de Les enfants du ciel; Prix du livre d’enfant Trillium 2015, Finaliste
Amandine adore la cuisine; Prix littéraire Henriette-Major 2011, Lauréat

Niveaux scolaires

ÉLÉMENTAIRE : 2e – 3e – 4e années
ÉLÉMENTAIRE : 5e – 6e années
SECONDAIRE : 7e – 8e années

Atelier à distance par vidéoconférence
Oui
Nombre de participants souhaité
Groupe classe


Les besoins en matériel qui devra être fourni par l’école

Écran : TBI ou retroprojecteur
Connexion Internet
Chevalet avec grandes feuilles de papier
Une table
Une chaise

La préparation du groupe requise avant la visite de l’auteur

1. Expliquer aux élèves en
avance qui ils vont rencontrer et quand.

2. Leur faire lire ou leur
lire au moins un de mes livres (ou quelques chapitres d’un de mes livres), au
choix selon l’âge et selon l’atelier choisi.

3. Leur demander de
préparer des questions pour moi. La période de questions est toujours
essentielle, peu importe si les questions portent sur un de mes textes ou sur
des illustrations ou sur le processus de production d’un livre ou sur ma vie
personnelle…4. La
présence d’au moins un adulte est requise en
tout temps pendant mon activité pour répondre aux besoins particuliers des
élèves (pause pipi, malade, agitation, etc.) Ne jamais laisser les élèves seuls
avec moi pendant que j’anime une séance! Il vaut mieux que l’adulte qui les
supervise soit un enseignant auquel les élèves sont habitués (l’enseignant(e)
titulaire ou quelqu’un envers qui les élèves font preuve de respect). S’il n’y
a qu’un seul adulte et que celui-ci est un suppléant, il y a de fortes chances
que certains élèves soient plus turbulents que d’habitude.5. Les
activités ont un meilleur rendement quand elles se déroulent dans une salle de
classe ou à la bibliothèque (centre de ressources). Lorsqu’une activité se
déroule dans le gymnase, les enfants ont tendance à être moins attentifs et
plus bruyants. Pas de gymnase, svp. Merci.

Description de votre offre d’atelier littéraire scolaire

LECTEUR Cet atelier s’adresse aux élèves de la 5e à la 8e année et dure environ 1 heure.Discussion autour des
métiers du livre – l’auteur, le créateur, est à la base de l’économie du livre;
des métiers autres que celui d’écrivain gravitent autour de son manuscrit : direction littéraire, maison d’édition, réviseur, correcteur, imprimeur, entreposeur, libraire, avocat en droits internationaux, agent littéraire, publiciste, etc.Discussion autour de l’amélioration des expressions, des tournures de phrases et de la réduction des répétitions dans le texte.Discussion favorisant la pensée créative des élèves – inventer
un monde en se basant sur ce qu’on connaît déjà; où trouver de l’inspiration;
laisser libre cours à l’imagination et décoller de la réalité

AUTEUR Cet atelier s’adresse aux élèves de la 2e à la 8e année et dure plusieurs heuresPrincipalement basée sur le schéma narratif et les différents genres de textes.J’aborde l’importance de créer un personnage attachant et des éléments qui peuvent aider à rendre ce personnage ainsi. Ensuite les élèves discutent et écrivent leur ébauche à partir d’un plan.Après l’ébauche, on passe à l’écriture détaillée.Enfin, on arrive à la révision et correction pour éliminer les invraisemblances, améliorer des expressions, des tournures de phrases et réduire des répétitions dans leur texte.Une petite partie est consacrée à l’illustration pour les élèves qui veulent faire un ou deux dessins reliés au texte.PROJET LITTÉRAIRE Cet atelier s’adresse aux élèves de la 5e à la 8e année et dure plusieurs jours (atelier long terme). Je m’attends à ce que le texte produit pour le PROJET LITTÉRAIRE soit plus long et mieux ficelé que celui que les jeunes produisent dans le cadre de l’atelier AUTEUR (voir ci-dessus). De ce fait, je passe plus de temps à voir les détails de leurs écrits. en général, une classe d’environ 20 élèves sera fort probablement divisée en deux ou trois groupes pour la production de deux ou trois textes dépassant chacun 1 000 mots.Principalement basé sur le schéma narratif, les textes seront divisés en cinq ou sept parties et des élèves seront assignés à chaque partie. Parfois un élève travaille seul sa partie, d’autrefois on peut être à deux élèves sur une partie.Si un thème a été choisi pour la rédaction, les élèves ou l’enseignant peuvent choisir le genre de texte à écrire (fantastique ou intrigue policière ou saynète, etc.).J’aborde l’importance de créer un personnage attachant et des éléments qui peuvent aider à rendre ce personnage ainsi. Ensuite les élèves discutent et écrivent leur ébauche à partir d’un plan.Après l’ébauche, on passe à l’écriture détaillée.Enfin, on arrive à la révision et correction pour éliminer les invraisemblances, améliorer des expressions, des tournures de phrases et réduire des répétitions dans leur texte.Une partie pourrait être consacrée à l’illustration pour certains élèves qui veulent faire un ou deux dessins reliés au texte, mais le gros de l’atelier est réservé à l’écriture.LECTEURCet atelier s’adresse aux élèves de la 5e à la 8e année et dure environ 1 heure.Discussion autour des métiers du livre – l’auteur, le créateur, est à la base de l’économie du livre; des métiers autres que celui d’écrivain gravitent autour de son manuscrit : direction littéraire, maison d’édition, réviseur, correcteur, imprimeur, entreposeur, libraire, avocat en droits internationaux, agent littéraire, publiciste, etc.Discussion autour de l’amélioration des expressions, des tournures de phrases et de la réduction des répétitions dans le texte.Discussion favorisant la pensée créative des élèves – inventer un monde en se basant sur ce qu’on connaît déjà; où trouver de l’inspiration; laisser libre cours à l’imagination et décoller de la réalité

AUTEURCet atelier s’adresse aux élèves de la 2e à la 8e année et dure plusieurs heuresPrincipalement basée sur le schéma narratif et les différents genres de textes.J’aborde l’importance de créer un personnage attachant et des éléments qui peuvent aider à rendre ce personnage ainsi. Ensuite les élèves discutent et écrivent leur ébauche à partir d’un plan.Après l’ébauche, on passe à l’écriture détaillée.Enfin, on arrive à la révision et correction pour éliminer les invraisemblances, améliorer des expressions, des tournures de phrases et réduire des répétitions dans leur texte.Une petite partie est consacrée à l’illustration pour les élèves qui veulent faire un ou deux dessins reliés au texte.PROJET LITTÉRAIRECet atelier s’adresse aux élèves de la 5e à la 8e année et dure plusieurs jours (atelier long terme). Je m’attends à ce que le texte produit pour le PROJET LITTÉRAIRE soit plus long et mieux ficelé que celui que les jeunes produisent dans le cadre de l’atelier AUTEUR (voir ci-dessus). De ce fait, je passe plus de temps à voir les détails de leurs écrits. en général, une classe d’environ 20 élèves sera fort probablement divisée en deux ou trois groupes pour la production de deux ou trois textes dépassant chacun 1 000 mots.Principalement basé sur le schéma narratif, les textes seront divisés en cinq ou sept parties et des élèves seront assignés à chaque partie. Parfois un élève travaille seul sa partie, d’autrefois on peut être à deux élèves sur une partie.Si un thème a été choisi pour la rédaction, les élèves ou l’enseignant peuvent choisir le genre de texte à écrire (fantastique ou intrigue policière ou saynète, etc.).J’aborde l’importance de créer un personnage attachant et des éléments qui peuvent aider à rendre ce personnage ainsi. Ensuite les élèves discutent et écrivent leur ébauche à partir d’un plan.Après l’ébauche, on passe à l’écriture détaillée.Enfin, on arrive à la révision et correction pour éliminer les invraisemblances, améliorer des expressions, des tournures de phrases et réduire des répétitions dans leur texte.Une partie pourrait être consacrée à l’illustration pour certains élèves qui veulent faire un ou deux dessins reliés au texte, mais le gros de l’atelier est réservé à l’écriture.

Tarification des ateliers

250$* par heure pour l’atelier LECTURE;
100$* par heure pour 4 heures de l’atelier AUTEUR (un jour uniquement) = 400$* par atelier AUTEUR;
100$* par heure pour 4 heures de l’atelier PROJET LITTÉRAIRE par jour x 6 jours = 2 400$* pour produire le texte destiné à une publication littéraire (À discuter avec l’éditeur de la publication et l’école, bien entendu)
* Les taxes de 13% sont en sus; plus les frais de déplacement par voiture de 0,40$ par kilomètre
250$* par heure pour l’atelier LECTURE;
100$* par heure pour 4 heures de l’atelier AUTEUR (un jour uniquement) = 400$* par atelier AUTEUR;
100$* par heure pour 4 heures de l’atelier PROJET LITTÉRAIRE par jour x 6 jours = 2 400$* pour produire le texte destiné à une publication littéraire (À discuter avec l’éditeur de la publication et l’école, bien entendu)
* Les taxes de 13% sont en sus; plus les frais de déplacement par voiture de 0,40$ par kilomètre

Fiches pédagogiques disponibles

Aucune fiche disponible.