À tire d’ailes

Par Sonia Lamontagne

À tire d’ailes découle du regard d’une jeune femme sur son quotidien, sur les élans ou les confusions du coeur, sur les vagues à l’âme ancrés dans de vagues paysages du Nord de l’Ontario, Fauquier, Sudbury, et Blind River. Le texte trace un arc narratif autour de moments clés qui se déploient en quatre temps, menant cette femme d’une jeunesse incertaine du nord ontarien jusqu’à une prise de conscience identitaire et personnelle qui ouvre une perspective de changement sur le monde.

«[…] sa propre relation avec le français, qui « fait du limbo/entre les lignes bleues/de [s]on papier Hilroy » : « Je suis le coq/qui s’éveille/tête haute/dans le chant des alouettes éperdues ». Un chant du coq qui résonne tel un cri d’espoir, pour la femme et pour la francophone en elle.

Pour s’ancrer avec la poésie, Valérie Lessard, LeDroit, Édition Week-end du samedi 14 janvier 2012

Genre littéraire
Poésie
Éditeur
Prise de parole
Année de parution
2011
Prix et distinctions

2012, Prix de poésie Trillium